J1 – On décolle pour Walt Disney World !

Nous sommes le jeudi 17 octobre 2019. Le réveil sonne. Il est 5h du matin, la nuit a été courte, mais nous n’avons aucun mal à nous lever. Et pour cause: aujourd’hui, on s’envole pour Walt Disney World !

Pour être tout à fait franc, notre périple a commencé la veille. Nous avons claqué la porte de la maison le mercredi, et avons parcouru les 3 heures de route qui nous séparent de la capitale pour aller voir la famille qui habite en Seine-et-Marne. Dernières embrassades, puis nous sommes allés à l’hôtel Ibis Charles-de-Gaulle, où nous avons réservé une nuit avant le décollage. Cet hôtel propose l’option Park and Fly, ce qui va nous permettre de laisser la voiture dans un parking souterrain pendant toute la durée de notre séjour. Seul problème: la capacité maximum de chaque chambre est de 3 personnes. Nous avons donc dû réserver 2 chambres. Finalement, nous n’en utiliserons qu’une : Ethan dormira dans le lit d’appoint, et Gabin prendra place entre papa et maman dans le grand lit. Nous profitons d’avoir une autre chambre pour y laisser les poussettes, quelques valises, et mettre nos téléphones à charger.

Excités comme des puces, on a eu du mal à trouver le sommeil. Quand le réveil sonne, on prend des forces avec des macarons en forme de tête de Mickey, qu’Amandine a commandé à une pâtissière la veille pour faire une surprise à la famille. Puis on se prépare tranquillement: tous nos vêtements sont prêts, il n’y a qu’à les enfiler ! On se met tout de suite dans l’ambiance: T-shirt « La Famille Disney », pull brodé d’un Mickey aux couleurs des Etats-Unis. Et un pantalon chacun, que l’on prévoit de porter également le jour du vol retour.

Il est désormais 5h30. Drôle d’heure pour se réveiller quand on a 2 ans et demi et 7 ans ! Alors pour motiver les enfants, nous avons tout prévu: une valise Trunki, sur laquelle ils peuvent s’asseoir et rouler. A l’intérieur, nous avons mis des petits jeux récupérés à McDo, Flunch, etc. et des livres de coloriage, pour s’occuper dans l’avion. Et ça marche à merveille ! Ethan et Gabin sont ravis, et se préparent sans râler.

1

Une fois prêts, on se dirige vers l’arrêt de bus devant l’hôtel: c’est là que la navette bleue vient nous chercher pour nous amener à l’aéroport. Le trajet n’est pas long, mais pas simple: il faut tenir toutes nos valises pour éviter qu’elles ne roulent dans le véhicule. Quinze minutes après, nous voici arrivés à la gare TGV de l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle. On trouve un chariot pour mettre nos valises: ouf ! Un ascenseur et quelques tapis roulants plus tard, nous arrivons au guichet d’embarquement, puis nous enchaînons avec le dépôt des poussettes au guichet des bagages hors-format. Nous voici donc sans poussette pendant 3 heures, en attendant notre avion. A ce moment-là, les valises Trunki sont bien utiles !

L’aéroport de Paris CDG propose plein de choses sympas pour patienter. Pendant qu’Amandine boit un café, les enfants s’éclatent dans une petite aire de jeux. Puis nous nous amusons sur les bornes d’arcade installées devant notre porte d’embarquement. Le temps passe, et il est déjà l’heure de monter dans l’avion.

2

Nous n’avons pas encore décollé que Gabin dort déjà. Ethan, lui, choisit de regarder les films disponibles. Et il y a du choix ! A peine le décollage effectué que les hôtesses de Delta Airlines nous distribuent des écouteurs, et une boisson. Les équipes sont aux petits oignons pour le confort des passagers, et ça se vérifiera tout au long du trajet. Les repas servis sont bons. Et manger, ça occupe ! Parce que 9 heures de vol, c’est long ! Surtout la 6ème, 7ème et 8ème heure. Avant, on regarde des films, des séries, ou on lit un livre… Après, on touche au but et on commence à regarder par le hublot. Mais la 6ème, 7ème et 8ème heure nous ont paru interminables.

Enfin, nous atterrissons à Atlanta ! On se dépêche de sortir de l’avion, qui a pris un tout petit peu de retard. On a 3 heures d’escale, et on a lu et entendu partout que le timing pour prendre notre correspondance serait serré, vu qu’il faut passer les contrôles d’immigration à l’entrée aux USA. On accélère le pas, on passe un guichet où on donne nos passeports, on nous prend en photo et on scanne nos empreintes digitales. En tout et pour tout, ça nous prend 10 minutes. On va ensuite récupérer nos bagages, on prend le métro interne de l’aéroport pour rejoindre le hall de notre correspondance, où on dépose nos valises sur un tapis roulant. Puis on passe la sécurité pour le deuxième avion. Et là, on se demande: mais ils sont où les contrôles qui doivent prendre tant de temps ? C’est à ce moment-là qu’on réalise que le premier contrôle où on a tamponné nos passeports, c’était l’immigration. Certes, on est au mois d’octobre, en pleine semaine, mais on ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi rapide ! On s’en faisait toute une montagne, et au final, tout a été très vite ! Tellement vite que maintenant, on a deux heures à tuer dans le hall de l’aéroport d’Atlanta !

6

On décide de mettre ce temps à profit pour se promener dans les boutiques, et Amandine se trouve le nouveau tome de « L’accro du shopping« , sorti la veille en Anglais, qu’elle adoooore ! Elle s’identifie tellement à l’héroïne du bouquin qu’elle n’a pas pu s’empêcher de dépenser ses premiers dollars à peine le pied posé sur le sol américain !

Il est 14h heure US, et 20h heure française. Nous sommes debout depuis 5h du matin, mais nous ne ressentons pas la fatigue. L’adrénaline, sans doute !

A 15h55, c’est l’heure de décoller pour Orlando. Mais les équipes nous annoncent un retard de 20 minutes. Finalement, le pilote met les gaz pour arriver à l’heure. Ce dernier vol sera donc super rapide ! Ca tombe bien, on a vraiment hâte de découvrir Walt Disney World !

Et la magie commence dès l’aéroport. D’abord, on récupère nos valises. Ici, les chariots pour transporter les bagages ne sont pas gratuits, il faut débourser 5 dollars pour en débloquer un. On décide de s’en passer pour les quelques mètres que l’on a à faire. L’aéroport est immense. On écarquille les yeux devant ce gigantisme à l’américaine. On repère une boutique Harry Potter. On se dit qu’on fera une halte avant de prendre le vol retour, car à ce moment précis, nous n’avons qu’une hâte: monter dans le bus du Magical Express, qui va nous emmener vers Walt Disney World. Tout est très bien indiqué, et nous arrivons facilement au guichet. On donne notre nom, et l’employé retrouve rapidement notre réservation, faite en ligne quelques semaines auparavant sur ce site.

magical express

On se dirige vers la file correspondant à notre premier hôtel: le Disney’s Art of Animation. Dix minutes d’attente, puis les portes vers le parking des bus s’ouvrent. Et là, première bouffée d’air floridien. On ne nous avait pas menti: il fait chaud, l’air est lourd. Le chauffeur prend en charge nos bagages, et nous invite à monter dans le bus. Les sièges bleus avec des étoiles, les écrans qui diffusent des images des parcs et des cartoons, la musique… Pas de doute: cette fois, on y est ! Le chauffeur prend son micro et met l’ambiance. Il anime un quiz avec des questions sur Walt Disney, Mickey, et l’univers Disney. Lorsque l’on passe l’arche « Walt Disney World » 25 minutes plus tard, on crie de joie à l’arrière du bus. On a du mal à réaliser. Et puis, la claque. Le bus passe la barrière de l’hôtel Disney’s Art of Animation. Après 400 jours d’attente et de sacrifices, nous y sommes. Tout est tellement beau… Quelle chance nous avons !

Il est 2h du matin heure française, on vient d’enquiller un voyage de plus de 12 heures, mais l’excitation est tellement grande qu’on décide de visiter l’hôtel. On fait le check-in à la réception, on laisse donc nos bagages à la conciergerie pour qu’ils soient déposés dans notre chambre, et on ouvre grand nos yeux… Mais ça, on vous en parle dans notre prochain article, ici !

3 réflexions sur “J1 – On décolle pour Walt Disney World !

  1. Premier article lu. 😁 Ça me rappelle tellement de souvenir. Je passe direct au prochain article. Merci pour ce blog, je pense que je vais m’en inspirer ! 😍

    J’aime

  2. Je viens de lire votre premier article et j’adore comment le voyage est raconter. Je vais aller de suite m’abonner à votre page Youtube

    J’aime

  3. Je découvre votre blog grâce aux podcasts que j’écoute avec bcp de plaisir. Quelle joie de vous lire on retrouve tellement de sensations et déjà envie de préparer le prochain voyage!!! Merci pour toutes ces informations et bravo pour podcast .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s