Nos premiers pas à EPCOT

20 octobre 2019. Pour notre deuxième jour de parc, nous découvrons EPCOT. Et c’est un vrai coup de coeur.

EPCOT ? C’est quoi exactement ?

Avant de vous raconter notre journée, il nous semble important de lever tout de suite le mystère et vous raconter l’histoire d’EPCOT. Ces cinq lettres signifient « Experimental Prototype Community Of Tomorrow« , autrement dit un « projet expérimental de la communauté de demain ». A l’origine, c’est une idée de Monsieur Walter Elias Disney, plus connu sous le nom de Walt Disney. Il voulait créer une ville du future, où se trouveraient toutes les innovations et technologies pour permettre aux habitants de vivre en autonomie. Hélas, Walt Disney est mort avant de pouvoir concrétiser ce projet. Et c’est ainsi que « la ville du future » qu’il imaginait s’est finalement transformée en parc d’attractions. Pour rendre hommage à l’idée de Walt Disney, le parc est divisé en 2 parties:

  • Future World, composé d’attractions dédiées à l’innovation, la technologie, l’imagination et l’évolution de la civilisation.
  • World Showcase: Situés autour d’un immense lac, 11 pavillons présentant 11 pays différents et leur culture. Chaque pavillon comprend des boutiques, des restaurants et parfois des attractions en lien avec le pays représenté. Les employés de chaque pavillon viennent tous du pays en question.

9h30, arrivée à EPCOT

548696352_978579229_dsnyRes-base_dsnyLoc-regAprès un réveil matinal (6h), on se prépare tranquillement pour prendre le bus. Alors qu’on est en route pour EPCOT, on se rend compte qu’on a oublié le Magicband d’Ethan. On descend donc du bus avant qu’il ne quitte l’enceinte de l’hôtel, Jérôme retourne à la chambre et on prend le bus suivant… Un contretemps qui n’a finalement pas d’impact sur notre emploi du temps, car les trajets en bus sont vraiment beaucoup plus rapides que l’on pensait. En à peine 20 minutes, nous voici à l’entrée d’EPCOT. Tout de suite, la grosse boule attire nos regards. Comme à Magic Kingdom la veille, il y a des photographes partout, et on s’arrête pour faire la photo souvenir. Encore une fois, c’est très rapide: le photographe nous flashe, il scanne notre Magicband, et les photos arrivent sur notre téléphone !

Un peu plus loin, on aperçoit Pluto. Il y a une trentaine de personnes qui fait la queue pour la photo. On y va ? On n’y va pas ? Vu la discipline des Américains et l’efficacité des photographes, on se dit que ça devrait être rapide. Et encore une fois, ça l’est ! 10 minutes plus tard, nous voici en train de faire la photo avec Pluto.

10h, Spaceship Earth

Il est maintenant 10h, l’heure de notre premier Fastpass+ pour Test Track. On vérifie l’heure sur notre application, et là, on découvre un message nous indiquant que le Fastpass+ n’est pas disponible, car il y a un souci technique dans l’attraction. Il est remplacé par un Fastpass+ pour n’importe quelle attraction, à n’importe quel moment de la journée, y compris pour Test Track si l’attraction rouvre.

DJI_20191020_101006En attendant, que faire ? On lève les yeux, et on aperçoit 20 minutes d’attente à l’attraction Spaceship Earth (la fameuse grosse boule à l’entrée du parc). Même si nous avons un Fastpass+ pour cette attraction l’après-midi, on décide d’y aller tout de suite. On prend place à bord des wagonnets de 4 personnes. Devant nous se trouve un écran, que l’on peut configurer en Français. Génial pour les enfants qui ne comprennent pas un mot d’Anglais ! Même s’il n’y a absolument aucune mention à Disney dans cette attraction, c’est vraiment très sympa: des scènes racontent l’histoire et les progrès de la civilisation, de l’Antiquité à nos jour: de Michel-Ange peignant le plafond de la chapelle Sixtine à la conquête de l’espace, en passant par Steve Jobs créant Apple dans son garage, les saynètes et les explications sont bien réalisées. C’est beau, et éducatif.

  • La note d’Amandine: 9/10
  • La note de Jérôme: 9/10

10h30, Test Track

Une fois sortis de l’attraction, on jette un coup d’oeil à l’application et on constate que Test Track est désormais ouvert. Ni une ni deux, on se dirige vers l’attraction. Gabin étant trop petit pour la faire, on demande un baby switch et Amandine attend à la sortie de l’attraction avec la poussette pendant que Jérôme et Ethan vont faire le ride. Le principe est simple: vous scannez votre Magicband pour pouvoir créer votre voiture sur un écran. Selon la forme et les équipements que vous lui donnez, vous configurez les différentes caractéristiques de votre véhicule. Une fois votre voiture créée, il est temps de l’essayer !

TEST TRACK

Test Track signifie « Piste d’essai », et l’attraction porte bien son nom ! Après avoir testé le freinage et la tenue de route, la dernière étape consiste à tester la vitesse. Et ça décoiffe ! De toutes les attractions que nous avons pu faire à Walt Disney World, c’est celle qu’Ethan a préféré (avec Flight of Passage). Grâce au baby switch, le petit veinard a pu la faire une deuxième fois avec maman !

  • La note d’Amandine: 10/10
  • La note de Jérôme: 9/10

Bon à savoir: si comme nous, vous utilisez le baby switch, n’attendez pas à la sortie de l’attraction, mais DANS la sortie. Oui, il y a une différence ! A Walt Disney World, rien n’est fait à moitié ! La sortie de l’attraction, c’est encore une attraction ! On y trouve des fonds virtuels pour faire des photos à s’envoyer par mail, des circuits pour piloter des petites voitures, une boutique pour ramener des souvenirs, et aussi… un showroom de voitures Chevrolet ! La marque, qui sponsorise l’attraction, expose en effet plusieurs de ses véhicules à la sortie de l’attraction, et il y a même des concessionnaires pour conclure des ventes ! Imaginez la conversation entre deux Américains:

– « Qu’est-ce-que tu as ramené comme souvenir de Disney World ?

– Oh, trois fois rien, un nouveau pick-up. Il est garé là-bas, si tu veux voir »

20200113_150202

Mine de rien, l’attraction est longue, et le baby switch a multiplié la durée par deux. Résultat: il est déjà l’heure d’aller manger. Nous avions un Fastpass+ pour l’attraction « The Seas with Nemo and Friends », mais nous modifions l’horaire en 2 clics sur l’application, afin de pouvoir aller au restaurant Coral Reef, où nous avons une réservation.

12h05, le Coral Reef

Situé près de l’attraction de Nemo, ce restaurant offre la possibilité de manger avec une vue sur les aquariums de l’attraction (oui oui, il y a des aquariums géants à EPCOT). Confortablement installés, on choisit un cocktail pour accompagner notre repas (avec le Dining Plan offert, pourquoi se priver ?). Le Magical Star et le BlueTini sont délicieux ! Notre serveur nous apporte ensuite notre plat: un mahi-mahi poêlé, avec du riz aux épices. Un peu relevé, mais très bon ! Les enfants, eux, se régalent avec de la purée et des pâtes à la crème et au parmesan. En dessert, Amandine choisit une tarte au citron meringuée, Jérôme opte pour la vague de chocolat, et les enfants se partagent un sandwich glacé (une boule de glace vanille entouré de sandwichs aux cornflakes colorés). On se régale, mais le dessert des enfants est vraiment trop sucré… Ils n’en mangent que la moitié, et après avoir goûté, on ne peut pas franchement leur en vouloir…

  • La note d’Amandine: 9/10
  • La note de Jérôme: 7/10

Cliquez sur les images pour agrandir

13h30, The Seas with Nemo and Friends

Après ce repas bon et copieux, place à la digestion ! En sortant du restaurant, seuls quelques pas suffisent pour rejoindre notre prochaine attraction, pour laquelle nous avons un Fastpass+: « The Seas with Nemo and Friends ». A bord d’un coquillage, nous partons à la découverte des fonds marins avec Nemo et compagnie.

20191020_133646

Le ride est un mélange d’images en haute définition et de décors. Mention spéciale pour la fin de l’attraction, où des images sont incrustées directement dans de vrais aquariums ! Voir Nemo, Dory et Monsieur Raie au milieu des autres poissons bien vivants, c’est surprenant et très bien fait ! Comme dans Spaceship Earth ou Test Track, la sortie de l’attraction est encore une attraction: on peut visiter les aquariums, admirer le dauphin, les lamantins, lire un tas d’informations sur la faune et la flore marine, s’amuser dans l’aire de jeux pour enfants… Bref, une réussite !

  • La note d’Amandine: 9/10
  • La note de Jérôme: 8/10

 

C’est ainsi que se termine la première partie de notre journée à EPCOT. Pour lire la suite, cliquez ici !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s